L’étiquette et l’art de recevoir à la française

« Les petits plats dans les grands. Le design au service de la table ».

Bienvenue en France a été invitée par la Galerie Aveline et la Maison Odiot.
L’exposition à la galerie Aveline est en dialogue avec l’exposition « À Table ! Le repas, tout un Art » présentée par le Musée National de la céramique de la Manufacture de Sèvres à l’occasion de la célébration des 280 ans de la Manufacture et du 10ème anniversaire de l’inscription du repas gastronomique des Français au patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’UNESCO.

Exposition en ligne : À Table ! Le repas, tout un art

Sèvres s’installe ainsi à la Galerie Aveline alors que le musée est fermé du fait de la situation sanitaire. Camille Leprince, expert et antiquaire spécialisé dans la céramique européenne ancienne, présente une sélection de céramiques du XVe au XIXe siècles en résonnance avec les œuvres de designers contemporains de Sèvres.

Dans cet écrin de 700m2 sur deux niveaux, nous avons découvert non seulement la collection de la Manufacture de Sèvres comme les célèbres assiettes bleu Marly ou bleu cobalt mais aussi la porcelaine tendre « Blanc de Chine » de la Manufacture de Saint-Cloud, la porcelaine bleu et blanc ancienne et à la création contemporaine etc...

Nous avons également admiré une magnifique table de banquet dressée dans la salle principale de la galerie avec le service dit « d’Italie » du Prince Camille Borghèse, le service dit « aux oiseaux » du palais de l’Elysée et des vases aux armes des Médicis, grands-ducs de Toscane.
Autour de cette table, Charlotte Vignon, directrice du Musée national de la céramique, et Thierry Brassart, chef argentier au Palais de l’Elysée, nous ont présenté l’exposition « L’étiquette et l’art de recevoir à la française ».Depuis 1848, la Manufacture de Sèvres travaille pour le palais de l’Élysée. Elle a livré en 1872 un célèbre service dit « aux oiseaux », dont les assiettes reprennent une forme créée par Duplessis au XVIIIe siècle. Ce service richement décoré ne peut être utilisé que pour servir le dessert, ceci afin d’éviter le contact avec les couteaux et fourchettes en argent qui risquerait d’endommager la décoration ! Nous avons également appris que l’ensemble des couverts ne sont jamais disposés sur la table d’un banquet officiel. Ce sont les serveurs qui les ajoutent au fur et à mesure en fonction des mets servis.

Tout en poursuivant sa production de pièces patrimoniales, Sèvres invite également des artistes et des designers à créer des séries limitées pour des collectionneurs, des institutions culturelles ou les palais de la République.

Cette exposition-vente est ouverte jusqu’au 6 juin. Galerie Aveline : 94, rue du faubourg Saint-Honoré-Place Beauvau.

Par Mariko Poimboeuf

Galerie photo

Porcelaine bleu et blanc : créations anciennes et modernes le service dit « d'Italie » du Prince Camille Borghèse la porcelaine tendre « Blanc de Chine » de la Manufacture de Saint-Cloud le service dit « aux oiseaux » du palais de l'Elysée Les Capes par Matali Crasset, 2018 La Vague par Julio Le Parc, 2018