Trois spectacles musicaux hors du commun

- Le Ballet Royal de la Nuit : l’incroyable "opération de com" imaginée par Mazarin pour le jeune Louis XIV.
- La Philharmonie dans tous ses états.
- Revivez le diner musical organisé par Proust en 1907.

Le ballet royal de la nuit

En 1653, cet impressionnant ballet fut joué devant la reine et la cour, en l’honneur du jeune louis XIV, tout juste sacré à Reims. Au lendemain des années sombres de la Fronde, cette vaste allégorie de la nuit vaincue par le jour présenta le jeune roi comme l’incarnation de l’aurore : ce fut la première apparition du Roi Soleil.
Plus de trois siècles plus tard, ce ballet est ici présenté de façon magistrale, foisonnante d’imagination, en une soirée d’émerveillement, symbole de la passion de Louis XIV pour les arts.

Le Ballet Royal de la Nuit (Correspondances / Sébastien Daucé) - YouTube. Mise en scène par Francesca Lattuada. Avec Violaine Le Chenadec, Caroline Weynants…


« Quinte et sens »

« Quinte et sens » n’est pas un concert filmé mais un spectacle musical fascinant, aux multiples facettes, dont les personnages sont les musiciens de l’orchestre de Paris évoluant dans différents espaces de la salle de la Philharmonie. C’est une sorte de symphonie imaginaire développée sur le thème des éléments, avec quatre chapitres (le feu, la terre, l’eau, l’air), nous menant de Stravinsky à Debussy puis Messiaen, magnifiquement interprétés par l’Orchestre de Paris. Mais l’œil est sollicité autant que l’oreille par ce film musical empreint de sensualité et de poésie qui s’intéresse autant aux instrumentistes qu’à leur maison, la Philharmonie de Paris.

Regardez “Quinte et sens” un film musical, en replay sur Arte.tv


Proust, le concert retrouvé

Il s’agit de la reconstitution d’un diner-concert intime que Marcel Proust organisa en 1907 à l’hôtel Ritz. Sonates pour violon et piano alternent avec des textes de Proust, lus par l’acteur Michel Fau, dans l’atmosphère feutrée du Musée de la musique.

Philharmonie de Paris Live - Proust, le concert retrouvé. Théotime Langlois de Swarte - Tanguy de Williencourt


Par Annie Lionnet - Au coeur de la musique