Marivaux, l’auteur du "Marivaudage"

L’ascension sociale d’un beau « Paysan parvenu » vue par Marivaux

C’est Pierre Carlet Chamblain de Marivaux (1688-1763) et son « Paysan parvenu » (1734) qui ont piqué la curiosité du groupe « Littérature classique et contemporaine » lors de la vivante et spirituelle réunion du jeudi 23 janvier dernier.

Roman inventif et d’un grand humour, le « Paysan parvenu » nous narre l’ascension sociale de Jacob, beau jeune homme dont le physique avantageux le fera passer de sa ferme natale en
Champagne à la finance parisienne.

Jacob, devenu Monsieur de La Vallée, décide d’écrire ses mémoires … servi par le puissant génie comique de Marivaux.

Ironie, humour, tendresse inspirent la plume de Marivaux qui nous offre dans ce roman d’apprécier une facette de son talent d’analyse sociologique.

Voici comment Voltaire définissait l’art de Marivaux : « Il pèse des oeufs de mouche dans une balance de toile d’araignée ». Ajoutons à cette finesse d’analyse un don comique exceptionnel !

Tous les participants à cette réunion ont été heureux de découvrir un important auteur classique français et ont tous goûté la vis comica de cette œuvre. Les judicieux commentaires de Monsieur Alain Lanavère, universitaire (Paris IV-Sorbonne) ont encore ajouté à l’intérêt de ce roman.

Par Marie-Josephine Strich - Littérature française