Le Louvre d’Abu Dhabi : Un projet de diplomatie culturelle

Le Louvre d’Abu Dhabi, premier musée universel du monde arabe, un lieu du récit de l’histoire de l’humanité.

Imaginer un musée d’art classique comme un projet de diplomatie culturelle, créer ce lieu comme un outil de dialogue et d’ouverture, telle a été la volonté des Émirats Arabes Unis.

De passage à Paris, Olivia Bourrat, Directrice scientifique adjointe à l’Agence France-Muséums pour le projet Louvre d’Abu Dhabi, nous a présenté ce nouveau musée qui a ouvert ses portes au public le 11 novembre 2017 , dix ans après la signature de l’accord inter-gouvernemental entre la France et les Emirats Arabes Unis. Le projet a été coordonné par l’Agence France-Muséums qui réunit 12 établissements culturels français les plus prestigieux parmi lesquels le musée du Louvre, le Musée d’Orsay- Musée de l’Orangerie, le château de Versailles ou encore le Quai Branly.
Construit par le célèbre architecte Jean Nouvel , le Musée du Louvre d’Abu Dhabi veut être un musée d’art universel, un lieu du récit de l’histoire de l’humanité.

La muséographie unique de ce musée permet d’établir des connections entre des civilisations ou des cultures apparemment éloignées. Les objets exposés racontent des contacts entre les différents peuples. Le visiteur est invité à suivre un parcours chrono-thématique à travers 12 grandes galeries et à décentrer son regard à travers des œuvres qui dialoguent. Pour chaque période, un ou deux thèmes transversaux sont mis en lumière afin d’illustrer les similitudes entre les civilisations. De grandes galeries mettent en avant les routes d’échanges telles que la route de la soie ou la route de l’ivoire. La thématique de la Tour de Babel est une invitation à découvrir son passé et celui des autres.
L’originalité de ces collections réside aussi dans un dispositif inédit qui associe 300 œuvres provenant de prêts des collections françaises (avec une rotation sur 10 ans) et 650 œuvres déjà acquises à ce jour par Le Louvre d’Abu Dhabi grâce à une politique d’acquisition très active.

L’agence France-Muséums à laquelle appartient Olivia Bourrat met en œuvre un nouveau type de collaboration culturelle entre la France et les Emirats Arabes Unis. Elle se traduit par des transferts de compétence et une politique d’accompagnement. A travers la volonté de partager le Patrimoine, le Louvre d’Abu Dhabi, premier musée universel du monde arabe, se veut un lieu de dialogue culturel et de tolérance.

Par Dauphine de Schonen