"Notre mission est claire : faire aimer la France à nos amis diplomates étrangers et pour cela, la leur faire découvrir dans toute sa diversité"

Chers amis,

C’est avec une grande joie que je m’adresse à nouveau à vous, cette fois-ci dans le cadre d’une Présidence où j’ai été élue par les membres d’une association à laquelle je consacre depuis presque trente ans mon enthousiasme et mon énergie.

La période écoulée n’a pas été facile mais avec l’aide de toutes et le soutien infaillible du Ministère, nous avons pu traverser l’orage et commencer à poser les jalons de ce que nous voulons poursuivre.

Notre mission est claire : faire aimer la France à nos amis diplomates étrangers et pour cela, la leur faire découvrir dans toute sa diversité. Sur le fond, notre mission ne change donc pas mais nos outils doivent s’affiner.

Le personnel diplomatique étranger en France a évolué ces dernières années. Quelques-unes de nos amies étrangères ont une activité professionnelle. D’autres n’ont plus le temps de s’investir dans l’apprentissage d’une langue qui demande beaucoup d’efforts – celles qui le font peuvent en témoigner ! C’est la raison pour laquelle, à titre d’exemple, notre communication en langue anglaise s’est renforcée, ne serait-ce que pour atteindre un public jusqu’alors tenu éloigné de nos activités à cause de la barrière linguistique.

BEF se doit par ailleurs de continuer à jouer la carte de l’excellence pour laquelle des contacts aux plus hauts niveaux sont indispensables afin d’obtenir pour nos amies étrangères la possibilité de découvrir dans les meilleures conditions des expositions, des manifestations culturelles ou des visites d’entreprises et de patrimoine qui, autrement, seraient impossible à mettre en place à ce niveau d’excellence que nous souhaitons sans cesse atteindre.

Pour ce faire, nous bénéficions de l’aide remarquable de toutes nos animatrices qui, de façon parfaitement bénévole, sont les artisans quotidiens de nos résultats. Qu’elles en soient toutes, une fois encore, sincèrement remerciées.

Mon vœu le plus cher est par conséquent de voir notre association perdurer sur ces chemins escarpés qu’avait définis dès sa création notre Présidente-Fondatrice Marie-Thérèse François-Poncet. Avec l’aide de la communauté diplomatique en poste à Paris, que les prochains années nous permettent de toujours mieux apprendre à nous connaître, à échanger nos expériences et à œuvrer toutes ensemble pour que le monde dans lequel nous évoluons devienne tout simplement plus fraternel. Plus qu’un programme, c’est un état d’esprit et c’est parce que je sais pouvoir compter sur chacune d’entre vous que ces quelques réflexions ne peuvent que se terminer sur une formidable note d’espoir.

Véronique Debieuvre, Présidente