Anne Hoguet, maître d’art éventailliste

"Paravent de la pudeur tout autant que symbole de séduction, l’éventail peut tour à tour mettre en valeur ou dissimuler le visage. Il abrite un regard, un sourire, une gêne, un plaisir. Féminin à l’extrême, c’est un objet sophistiqué et raffiné."

Anne Hoguet nous accueille dans son atelier et nous fait découvrir son musée qui regroupe une magnifique collection d’éventails. Nommée Maître d’art en 1994, elle confectionne dans son atelier des éventails pour l’opéra, le théâtre, le cinéma et la Haute couture (Dior, Gaultier, Hermès, Lacroix, Nina Ricci, Louis Vuitton...). Elle effectue également des travaux de restauration.

En 1876, Joseph Hoguet Duroyaume crée son atelier de montures d’éventails. Quatre générations plus tard, Anne perpétue la tradition familiale des métiers de tabletier et d’éventailliste. Son métier exige la maîtrise de savoir-faire autrefois pratiqués par des artisans bien distincts.
Elle succède à son père, Hervé Hoguet qui a acheté, en 1960, le fonds de commerce d’une des plus prestigieuses maisons d’éventails du XIXe siècle, la maison Kees, créée en 1805, au 2 boulevard de Strasbourg à Paris.

Le tabletier fabrique les montures des éventails dans des matières nobles : nacre, écaille de tortue, os, corne, bois précieux… Tous ces matériaux sont façonnés, sculptés, ajourés, guillochés, gravés et incrustés à l’or fin.
L’éventailliste est chargé du montage avec des feuilles, des toiles peintes, des dentelles, des paillettes et des plumes… Il sait aussi se faire peintre, plisseuse, dentelière ou dessinatrice.

Le musée de l’éventail, que nous avons visité, premier musée qui lui est entièrement consacré, rassemble plus de 2 500 pièces, allant du XVIe au XXIe siècle.
Ouvert en 1993, il est installé dans un immeuble bourgeois du XIXe. Une salle conservée dans son état d’origine, de style Henry II avec une cheminée monumentale et des meubles de rangement en noyer, abrite la collection.

Avant de quitter ces lieux magiques et insolites, Anne Hoguet nous confie son désir immense de transmettre son savoir faire, sa passion et de pérenniser ainsi ce métier d’art et le musée qui lui est dédié.

Ce musée d’exception se visite sur rendez-vous. www.annehoguet.fr

Par Nicole Parlange et Marina Lafosse - Paris Insolite

Galerie photo